Quelques aspérités dans mon voyage inter-terrestre

Toute une jeunesse passée à être modèle vivant (propos à ne pas se méprendre: j'ai bel et bien posé pour des artistes dans un autre siècle!). Dans ma vieillesse, je me fous d'être un modèle pour quiconque, fusse-t-il pour celles ou ceux, que je rejoindrai post-mortem.   21/07/09

Allons soyons quelques instants honnêtes, et reconnaissons que nous sommes tous - ou presque tous - profondément malhonnêtes. Que nous trichons, mentons, parfois même à notre insu, en croyant le contraire. Nous nous forgeons malgré nous, une image stéréotypée, consciemment ou inconsciemment de nous-mêmes. Très souvent, pour conserver ce cliché, pour le rendre plus attrayant et crédible vis-à-vis de nous- mêmes ou d'autrui, nous cherchons par des pitoyables pirouettes, par des tricheries infantiles, à leur attibuer danns notre ressenti, un aspect qui se voudrait cohérent. Or, aucune femme, aucun homme, n'est peut être cohérent(e), au niveau de ses gestes, de ses actions. Tout au contraire, l'être humain peut se définir par ses propensions aux antagonismes. Ceux-ci, en le divisant, font de lui un être vulnérable, donc imparfait.. L'être, est son propre contradicteur. son propre bourreau. Un éternel inquiet, qui voyage d'un extrême à l'autre de ses contradictions.     fin juillet 2009.